NatureAlly ou la mode au secours d’espèces animales

NatureAlly ou la mode au secours d’espèces animales

Nombre d’enfants se sont imaginés, et s’imaginent encore, en sauveur d’espèces animales en danger. Ils se voient plus tard, quand ils seront grands, en protecteurs de la faune, s’opposant avec force aux pollueurs, braconniers et autres inconscients. Et certains franchissent le pas, passent du rêve à la réalité. Marc Sitarz est de ceux-là ; il fait partie de ceux que l’on appelle, selon un terme très à la mode, les « faiseurs ».

Les vêtements NatureAlly inspirés de la nature.

Les vêtements NatureAlly inspirés de la nature.

Marc Sitarz a travaillé quinze ans dans l’industrie des transports avant de quitter son job de cadre supérieur en 2015 pour monter sa propre société. Mais pas n’importe quelle société : une société avec du sens et une utilité. Et qui s’appelle NatureAlly. Positionnée sur le marché ultra-concurrentiel du prêt-à-porter, NatureAlly se distingue totalement par son concept et sa mission. L’idée est de s’inspirer de la nature pour éco-concevoir des vêtements, puis de reverser une partie des ventes à des associations de protection animale.

Les espèces à protéger sont malheureusement nombreuses. NatureAlly commence d’abord par sélectionner une de ces espèces. La marque a déjà produit des vêtements inspirés de méduses, de manchot empereur,  d’ours polaire, de tortue verte ou encore de chimpanzé. Ensuite, l’idée est d’éco-concevoir différents vêtements (tee-shirts, chemises, robes, jupes) ou accessoires (sacs) en se basant sur l’espèce choisie. Conçus en France, les différents produits sont fabriqués au Portugal à base de matériaux naturels ou biologiques. Et revendus ensuite sur le site internet de NatureAlly. Et ce n’est pas tout donc ! Puisque 5% des ventes des produits en question seront reversés à des associations défendant l’espèce et sensibilisant les jeunes aux enjeux de la protection animale. Une manière de boucler la boucle et, surtout, de participer à l’élaboration d’un monde meilleur où l’ensemble des animaux auront leur place.

Partiellement financée par une campagne de crowdfunding sur Ulule, à hauteur de 10 000 euros, la jeune pousse a de l’avenir devant elle. Mais maintenant, toujours en se basant sur le triptyque « Inspiration – Produit -Don », il reste à dépasser le succès d’estime initial. Celui-ci aura notamment vu près de 150 personnes contribuer à la campagne de financement sur Ulule. Mais l’objectif est aujourd’hui de convaincre de nouveaux clients et de devenir une société rentable et pérenne. Pour que la mission de NatureAlly ne s’arrête jamais !