Jean Bouteille ou le retour de la bouteille consignée !

Jean Bouteille ou le retour de la bouteille consignée !

L’une des fameuses bouteilles consignées « Jean Bouteille ».

Ce pourrait bien être le commencement d’un renouveau. Un retour à la raison…Le 27 février dernier, à Villeneuve d’Ascq, ouvrait le premier point de vente Jean Bouteille.

Ce nom ne vous dit probablement rien, mais Jean Bouteille, c’est une toute nouvelle marque qui tente de relancer la bouteille consignée, et la vente en vrac qui va avec. Les plus anciens d’entre nous se rappellent par exemple des bouteilles consignées d’huile Lesieur. Pour les plus jeunes, par contre, même l’expression « bouteille consignée » ne doit pas signifier grand chose. Alors,  à travers la marque Jean Bouteille, tentons de donner quelques explications.

Imaginons un peu. Vous devez faire vos courses et vous devez acheter, entre autres, de l’huile et du vin. Vous faites vos achats puis, au moment de prendre l’huile et le vin, au lieu de vous saisir des bouteilles en verre et en plastique habituelles, vous vous dirigez vers un corner. Là, devant vous, se dressent des bouteilles vides estampillées « Jean Bouteille ». Vous en prenez deux et les remplissez, l’une avec du vin, l’autre avec de l’huile. Le premier avantage, c’est que vous pouvez les remplir selon vos besoins, à votre guise. Le deuxième avantage, c’est que cela vous coûtera moins cher car les produits sont en vrac ; il n’y a pas de packagings plus ou moins coûteux. Enfin, le troisième avantage, c’est qu’il s’agit tout simplement d’une solution écologique car, encore une fois, elle se débarasse des éphémères et dispendieux packagings. La bouteille que vous aurez empruntée, elle, est unique et ne vous coûtera rien car l’euro que vous aurez dépensé pour avoir le droit d’utiliser cette bouteille vous sera rendu lorsque vous la ramènerez la prochaine fois. Elle sera alors lavée via un procédé écologique et réutilisée jusqu’à 30 fois. En outre, hormis le vin et l’huile, vous pouvez vous fournir en vinaigre, en jus de fruits et bientôt en bières et  en sodas. Et, pour couronner le tout, ces produits « Jean Bouteille » sont tous issus de l’agriculture biologique !

Le corner pilote « Jean Bouteille » au sein du magasin Saveurs et Saisons du réseau Biocoop.

Bref, vous l’avez compris, « Jean Bouteille », c’est une solution excitante qui sonne le retour de la bouteille consignée. Gérard Bellet, son fondateur, est un ancien contrôleur financier issu de Reims Management School. Son projet et son discours ont fait mouche auprès de divers acteurs économiques, investisseurs ou partenaires. Ainsi, il est soutenu par le club d’investisseurs sociaux Solicigales et par Biocoop, chaîne de magasins d’alimentation bio, qui héberge son projet pilote (indirectement via l’un de ses franchisés).

Le chemin est encore long pour Gérard Bellet et son projet. Mais il est fort à parier que le concept va se développer. Il correspond en tout cas à une prise de conscience qui s’installe actuellement dans notre société. Vous aurez compris, des projets comme celui-ci, on en a besoin…

 Ci-dessous : mini-reportage sur Jean Bouteille.


Jean Bouteille: la consommation biologique par GrandLilleTv1