La slow cosmétique, qu’est-ce que c’est ?

La slow cosmétique, qu’est-ce que c’est ?

La slow cosmétique est un phénomène qui prend de plus en plus d’ampleur et qui a été démocratisé par Julien Kaibeck, ancien dermatologue, aujourd’hui converti à l’aromathérapie. Mais de quoi s’agit-il exactement ? La slow cosmétique vise à repenser l’industrie cosmétique en privilégiant les produits naturels tout en maîtrisant notre impact sur l’environnement. L’idée est de « consommer » de manière responsable en privilégiant les produits bio mais également en ayant une meilleure connaissance des plantes/huiles/etc. qui nous entourent. Il s’agit avant tout d’une démarche écologique et éthique, une association a d’ailleurs été créée en 2012.

Le kit Naturalis de la marque Rowenta témoigne du phénomène de la « slow cosmétique ».

Les bénéfices sont multiples pour le consommateur et pour l’environnement. En pratiquant la slow cosmétique, on fait davantage attention à ce qu’on achète et surtout on achète utile, une source d’économie à terme. Le bénéfice est également indéniable pour l’environnement, en consommant mieux, on bannit les produits nocifs ou utilisant des animaux pour tests et on favorise la pensée écologique.

La slow cosmétique, un business ?

Même s’il s’agit de consommer raisonnablement avant tout, un véritable business s’est créé autour de ce concept. Ainsi, quelques enseignes « tirent profit » de cette tendance. C’est le cas d’Aroma-Zone  ou de Huiles & Sens par exemple, des sites web qui permettent d’acheter le nécessaire pour faire soi-même ses cosmétiques. Rowenta surfe également sur cette tendance du « fait maison », cette marque a récemment commercialisé Naturalis, une machine permettant de faire ses cosmétiques soi-même à la maison.

Malgré tout, pensée raisonnablement, la slow cosmétique permet d’avoir un nouveau regard vis à vis de l’industrie de la « beauté » et permet de nous questionner sur ce qu’il y a dans les produits du quotidien. Une démarche qui vise à revenir aux essentiels et à s’informer sur ces crèmes et autre sérums « consommés » sans réfléchir.

You must be logged in to post a comment.