Le recyclage selon Burban Palettes

Le recyclage selon Burban Palettes

Didier Burban, président-fondateur de la société Burban Palettes.

Si nous étions déjà convaincu que le recyclage s’insère dans tous les pans de notre économie, Burban Palettes est là pour le rappeler. Créée en 1989 par Didier Burban, âgé alors de 21 ans (!), cette société fait du recyclage en collectant, réparant et revendant des palettes de bois utilisées dans les métiers de la logistique et du transport de marchandises. Un marché auquel peu d’entrepreneurs auraient pensé, mais qui permet aujourd’hui à Didier Burban de gérer une société de 300 salariés répartis sur une dizaine de sites en France.

Bien sûr, la société n’est pas neutre au niveau écologique. La flotte de plus de 100 véhicules du groupe et les transports nécessaires à la collecte des palettes et à leur redistribution coûtent à l’environnement. Mais toujours est-il que Didier Burban a réellement incorporé les enjeux du développement durable dans sa stratégie. Le coeur même de son activité est orienté vers le respect de l’environnement. Via ses différentes agences en France, Burban Palettes collecte et trie près de 10 millions de palettes chaque année.  Quand on sait que jusque dans les années 80, les palettes de bois partaient directement en décharge, on comprend d’autant mieux le bénéfice environnemental généré par l’entreprise.

Par ailleurs, l’état de certaines de ces palettes ne leur permet pas d’être réparées et revalorisées. Ainsi 5 à 10 % des palettes collectées deviennent du déchet bois. Recyclés jusque là en panneaux d’agglomérés, les déchets bois de Burban Palettes vont servir de combustible dans une chaudière bois afin de produire de la chaleur voire même de l’électricité. Il s’agit là d’une solution permettant de réaliser à la fois un bénéfice économique et écologique.

Camion rempli de palettes de bois.

D’autre part, le développement durable, cela ne concerne pas seulement l’environnement. C’est aussi un enjeu social. En la matière, Burban Palettes à permis à quelques dizaines de personnes de retrouver un emploi. La société a en effet donné l’opportunité à ces individus de s’insérer ou de se ré-insérer socialement par le biais du Programme d’Aide au Retour vers l’Emploi auquel elle participe.

L’entreprise fondée par Didier Burban est donc un exemple à suivre. Tout en étant une société rentable (et donc pérenne en théorie), elle se préoccupe de son impact environnemental et de son  impact social. Le seul point noir réside dans la pollution générée par la flotte de véhicules du groupe. Mais lorsqu’une offre de véhicules écologiques adaptés à son activité sera disponible, Didier Burban se fera un plaisir, à n’en pas douter, de renouveler sa flotte.

Ci-dessous, une vidéo de Burban Palettes pour en savoir plus sur le cycle de la palette :

You must be logged in to post a comment.