Lemon Tri, le recyclage qui vous fait gagner des points !

Lemon Tri, le recyclage qui vous fait gagner des points !

Connaissez-vous Lemon Tri ? Je vous arrête tout de suite, ce n’est pas une société de recyclage de citron. Il s’agit plutôt d’une start-up innovante qui propose des automates permettant de collecter et de trier, non pas des citrons donc, mais des gobelets, des canettes et des bouteilles en plastique.

Pour la petite histoire, Lemon Tri a été créée en 2010 (mais immatriculée en janvier 2011) par deux jeunes amis d’enfance, Augustin Jaclin et Emmanuel Bardin. Désireux de monter ensemble une entreprise dans le domaine du développement durable, les deux associés ont développé et mis au point cette prestation de service innovante. En fait, Lemon Tri propose aux entreprises et aux collectivités des machines qui permettent à leurs utilisateurs (salariés, étudiants ou autres) d’être « rémunérés » en recyclant leurs emballages de boissons. Les machines Lemon Tri peuvent reconnaître l’utilisateur grâce à un système de badge. Ainsi, à chaque fois que l’utilisateur jette son gobelet, sa canette ou sa bouteille, il accumule des points. Lorsqu’il aura cumulé assez de points, il pourra alors s’identifier sur un espace web réservé pour commander un cadeau. C’est une façon d’éduquer au tri des déchets et de « remercier » cette bonne action.

Sur le même principe, Lemon Tri a installé une de ses machines dans un magasin Ikea. Chaque visiteur du magasin qui jette un emballage dans la machine a alors une chance sur quatre de gagner un en-cas. S’il gagne, il peut consommer son en-cas directement sur place en présentant au restaurant de l’enseigne suèdoise un ticket généré par la machine. Joie de la technologie, ce n’est pas l’utilisateur qui trie, mais la machine elle-même. Cette dernière identifie les déchets, les trie et peut même les compacter. Les déchets collectés sont ensuite destinés à être envoyés à 100 % dans des filières de recyclage.

Les fondateurs de Lemon Tri autour de l’une de leurs machines.

Mais Lemon Tri offre aussi à ses clients une alternative plus solidaire. Au lieu de rémunérer les utilisateurs sous forme de points (ou d’en-cas à gagner), la société propose la solution suivante : à chaque emballage de boisson jeté dans la machine, un micro-don est envoyé à une association partenaire. L’offre paraît donc très attrayante. Elle a d’ailleurs été récompensée par le Prix Espoir de l’édition Moovjee 2011 (prix annuel récompensant les meilleurs projets de création d’entreprise portés par des jeunes). De quoi donner beaucoup d’espoir à Augustin Jaclin et Emmanuel Bardin, qui ne veulent d’ailleurs pas s’arrêter aux seuls emballages de boissons. Les deux jeunes entrepreneurs proposent en effet à leurs clients de recycler également certains déchets de bureaux tels que les piles, les toners d’imprimante et les ampoules. Une façon de s’aligner sur certains concurrents qui proposent à leurs prospects des offres plus globales de collecte, de tri et de recyclage des déchets de bureau.

L’avenir de la start-up s’avère donc très prometteur, même si l’on ne sait pas de quoi il sera fait. Toutefois, ce que l’on sait désormais, c’est qu’avec Lemon Tri les salariés et les étudiants n’auront jamais eu autant d’arguments pour réclamer des pauses-café !

Ci-dessous, une interview d’Augustin Jaclin :


Lemon Tri installe sa machine de tri sélectif… par Cleantech-Republic

Sources :

Lemon Tri

CleanTechRepublic

You must be logged in to post a comment.