Peugeot : après la voiture et le scooter électriques, le vélo électrique !

Peugeot : après la voiture et le scooter électriques, le vélo électrique !

Au printemps 2012, en juin pour être précis, Peugeot a lancé son scooter e-Vivacity avec de longs mois de retards et un prix finalement plus élevé que prévu (près de 4000 euros). Mais avec cette sortie, le constructeur français, tant décrié suite à l’annonce de la fermeture de son usine d’Aulnay-sous-Bois, démontre qu’il est l’un des principaux acteurs sur le marché encore embryonnaire des moyens de transports électriques. Et le segment des e-scooters a bien besoin de nouvelles offres pour le booster, le marché étant limité à moins de 1500 unités annuelles depuis 3 ans !

Le scooter électrique e-Vivacity de Peugeot (ici dans sa version « livraison » pour la restauration)

Or Peugeot n’est pas en reste. Après la voiture et le scooter, voilà le vélo électrique signé de la marque au lion ! Début septembre, à l’occasion du salon Eurobike à Friedrichshafen (charmante ville allemande pionnière dans les industries automobile et aéronautique),  Peugeot a ainsi présenté son « e-bike » : le e-DL 122, la version électrique du vélo DL 122. A la vue de ce vélo nouvelle génération (voir photo), on est frappé par le design très moderne de l’engin. Si le  prix qui sera dévoilé ultérieurement n’est pas prohibitif, cet « e-bike devrait trouver son public. Après la voiture et le scooter, la marque française complète donc sa gamme de véhicules électriques.

Le vélo électrique e-DL 122 de Peugeot.

Dommage que la situation de l’emploi du groupe PSA ne soit pas pas aussi dynamique que la marque Peugeot l’est sur le marché des moyens de transports électriques…

Sources :

MotoServices

 

You must be logged in to post a comment.