Les bidonvilles d’Inde, rois du recyclage…

Les bidonvilles d’Inde, rois du recyclage…

De janvier à mars 2012, je me suis rendu en Inde.  J’ai pu visiter la ville de Mumbai (anciennement Bombay), capitale économique du pays. Si le Sud de la ville est résolument (très) riche, de larges pans de cette cité restent particulièrement pauvres.

J’ai eu l’occasion de « visiter » Dharavi, le plus grand bidonville de Mumbai et d’Asie, soit un million d’habitants. Ce bidonville est devenu internationalement célèbre depuis la sortie du film « Slum Dog Millionaire » dont une partie de l’histoire s’y déroule.

Les conditions de vie sont extrêmement précaires à Dharavi. Les constructions sont petites, étouffantes même. L’hygiène y est plus que déplorable : toilettes publiques partagées par la population, montagnes de déchets gisant en plein milieu du bidonville, etc…

Plastiques destinés au recyclage à Dharavi, Mumbai.

Mais les gens qui vivent au sein de ce bidonville ne sont pas des gens errants à la recherche d’activité. La majorité travaille, souvent à leur propre compte à défaut d’avoir su trouver un job de salarié. Certains font à manger, d’autres des travaux… Et, parmi tous les petits boulots présents à Dharavi, nombreux sont ceux qui participent à une activité de recyclage !

Cartons destinés à être recyclés à Dharavi, Mumbai.

Il existe par exemple une activité de récupération de tous types de plastiques, qui sont triés par couleur avant d’être fondus et revendus à des industriels. D’autres petites sociétés récupèrent et recyclent des cartons usagés en les revendant apres leur avoir donné un coup de neuf ; les cartons sont retournés et recollés.

J’ai également pu voir d’autres sociétés de recyclage dans le bidonville de Dharavi. Ainsi, certaines sociétés récupèrent de gros bidons d’huile à travers la ville entière avant de les nettoyer dans une eau chauffée au bois, puis de les revendre aux entreprises de distribution d’huile. Il existe également des sociétés qui récupèrent tous types d’aluminium, les agrègent, puis les revendent.

Recyclage de bidons d’huile à Dharavi, Mumbai.

La liste des entreprises de recyclage présentes dans les bidonvilles indiens est longue et la diversité de ces entreprises ne se limite pas à celle qui vient d’être exposée. Pour autant, le bidonville de Dharavi ne peut pas être considéré comme un « bidonville écolo ». Les déchets qui s’amoncellent au coeur même de Dharavi, ainsi que les rejets toxiques des mini-usines installées ici, sont là pour le rappeler.

You must be logged in to post a comment.